Deux ouvrières

Deux ouvrières (photos © Raphaël Helle / Signatures) dans deux parutions récentes : Laetitïa, cheveux fushia, à la chaîne chez PSA à Sochaux (25) dans l’Obs. Adoración, au chewing gum rose, cariste chez Allia à la Villeneuve-au-Chêne (10) dans Books. Le groupe Géberit spécialiste du sanitaire à fermé l’usine Allia deux mois après cette photo…

Cliquez sur les images pour les visualiser

Le Doubs à sec sur 10 pages dans Sparse

10 pages dans SPARSE de mon reportage sur le Doubs à sec l’automne dernier, et le texte de Delphine Fresard qui a rencontré Vincent Bichet géologue et chercheur au laboratoire chrono-environnement de Besançon.

cliquez sur les pages pour les lire – photos © Raphaël Helle / Signatures

Les suceuses de l’est

Quand Sparse me confie une carte blanche, la page « from Helle » il faut être à la hauteur. A la hauteur de l’esprit, de la subtilité de Sparse, n’est-ce pas. De fait je n’y pense plus à cette page lorsqu’Antoine (le boss) me relance à 3 jours de la deadline. Et c’est drôle parce que cette photo je la trouve juste après son coup de fil, quasi en raccrochant. Ensuite je me suis un peu inquiété de savoir comment Antoine régirait en la voyant, on tire à 10000 quand-même, d’autant que je le tanne un peu pour être encore plus féministe. Mais là, comment dire, c’est de la photo documentaire. Sa réponse fut laconique. Un seul mot : classe.
A noter entre autre dans ce numéro 26, un chouette article de Sophie Brignoli sur Jenny P. de Héricourt une pionnière du féministe social. Née à Besançon bien sur. Comme Proudhon à qui elle reprochait sa misogynie.

NB : photo documentaire signifie pas de retouche photoshop. Ce qui n’est pas le cas de la pub de la page de droite où Sparse s’est saisi d’une vraie pub et en a modifié le texte. Juxtaposant les deux pages Sparse brouille les piste 😉

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Interviewer Marie Toussaint

Pour Sparse Lucie et moi avons interviewé Marie Toussaint l’initiatrice de « l’Affaire du siècle », qui a cassé internet avec plus de 2 millions de signatures (record en France). Elle et ses acolytes ont porté plainte contre l’état pour le forcer à assumer ses engagements pour le climat. Une autre manière que d’aller dans la rue pour mettre la pression. Cliquez sur l’image et accédez à l’article

La France vue d’ici, le film

C’est drôle d’entendre la voix de François Morel posée sur des mots que j’ai écrit. je viens de revoir le film réalisé à partir des photos du projet  » La France vue d’ici « . C’est à Marseille au théâtre du Merlan qui expose La France vue d’ici #2 . Dans ce film on y retrouve mes trois sujets : La Peuge, Bar-sur-Aube (photo ci dessous) et Le jeune Loup du Front National.

Cliquez sur l’image pour accéder au film.